Formatage d'un disque dur : pourquoi cela n'efface pas ses données ?

Lundi 20 janvier 2020

formatage inefficace pour confidentialité destrudata

Beaucoup de gens pensent qu’en formatant un disque dur, ses données sont effacées à jamais et ne sont plus accessibles. C’est pourtant faux car le formatage ne détruit pas les données mais seulement leur chemin d’accès. C’est ainsi que pour s’assurer de la destruction de données sensibles, il vaut mieux procéder à la destruction du disque dur de manière physique, via des outils de destruction spécifiques.

Qu’est-ce que le formatage d’un disque dur ?

Dans l’esprit de beaucoup de personnes, le formatage est une sorte d'effacement total des données d’un disque dur. C’est pourtant plus complexe. Pour qu’un système d’exploitation d’ordinateur trouve un fichier, il lui faut connaître son emplacement. Celui-ci est codé dans ce qu'on appelle une table d’allocation.

Cette table est une sorte de carte qui indique où est le fichier. Lorsqu’on effectue le formatage d’un disque, c’est cette table d’allocation qui est vidée. Ainsi, l'ordinateur est persuadé que les fichiers sont supprimés puisqu’il ne trouve plus d’informations sur leur emplacement dans la table d’allocation.

L’ordinateur n’est plus en mesure de les retrouver. Or, ces fichiers existent toujours.

Le formatage ne supprime pas les données

Un disque dur formaté n’est donc pas vide comme on aurait pu le croire. La plupart des fichiers qui existaient auparavant sont encore présents en tout ou partie.
Ils seront même présents assez longtemps tant que l’ordinateur n’a pas créé de nouveaux fichiers qui viennent se superposer aux anciens.

C’est pourquoi n’importe quelle personne utilisant un logiciel adéquat peut accéder aux anciennes données d’un disque dur formaté. C'est cette technique qui est souvent employée par la police scientifique dans des cas d’affaires criminelles où les données ont été effacées mais aussi malheureusement par des personnes malveillantes qui veulent voler des données confidentielles.

Comment être sûr(e) d’effacer les données d’un disque dur ?

Lorsqu’une entreprise doit s’assurer de la destruction de données informatiques, pour être en conformité avec la loi sur la conservation des données (RGPD), elle n’a qu’une seule solution.

Seule la destruction physique par broyage d’un disque dur peut en effet garantir la destruction à 100 % des données contenues. De plus, les moyens de destruction sur place, par camion broyeur, sont les seuls qui évitent la manipulation des disques durs et leur transport, avec des risques de perte ou de détournement toujours possibles.

Enfin, en passant par une entreprise spécialisée dans la destruction de telles données, une société s’assure que cette destruction est bien conforme aux normes internationales et reçoit un certificat de destruction qui lui garantit que celle-ci a été réalisée dans les règles.

Lire aussi :

Retour aux actualités