RGPD - La CNIL salue la "prise de conscience inédite" des internautes

Lundi 10 décembre 2018

RGPD

Six mois après l'entrée en vigueur du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), la CNIL dresse un bilan très positif. En effet, le RGPD enchaîne pour le moment les records : déjà plus de 4 000 plaintes déposées, 24 500 nominations de délégués à la protection des données personnelles au sein des entreprises… La CNIL se félicite d’une prise de conscience inédite !

« Les citoyens se sont fortement saisis du RGPD »

Sur son site web, la CNIL met en évidence l’augmentation de 64 % du nombre de plaintes émis par les particuliers, un premier record qui témoigne de l’intérêt des citoyens pour le RGPD. Par ailleurs, en plus des 24 500 créations de poste dédiées à la nomination d’un délégué à la protection des données personnelles au sein des entreprises, deux organismes ont adressé des plaintes collectives à la CNIL. En effet, ce nouveau droit a été ouvert grâce au RGPD. Les associations NOYB et Quadrature du Net ont en effet dénoncé les pratiques de quelques géants du web, notamment Amazon, Apple, Facebook et Google.

La CNIL attribue cette réussite à la médiatisation de la protection des données personnelles et à la sensibilisation efficace menée auprès des particuliers et entreprises autour de thèmes clés (destruction de documents confidentiels, droits de rectification et d’opposition etc.).

Les entreprises se réapproprient progressivement le sujet

Rappelons que le RPGD a créé de nouveaux droits pour les particuliers, mais aussi et surtout de nouvelles obligations pour les entreprises. Par exemple, désormais, afin de récolter et de traiter des données émanant de citoyens européens, les entreprises doivent être capables d’expliquer dans quelles finalités lesdites données sont collectées. Mais ici encore, les résultats sont très positifs : quatre mois après l’entrée en vigueur du nouveau règlement, nombreuses étaient les administrations et sociétés ayant fait le nécessaire pour nommer un délégué à la protection des données personnelles (DPO), un corps de métier qui est, nous vous le rappelons, inédit !

 

Retour aux actualités